Mésochallenge SYMPHONIE - MedHR

Simuler les tourbillons en mer Méditerranée

Article mis en ligne le 21 décembre 2018
dernière modification le 8 mars 2019

La vidéo ci-dessous est issue du Mésochallenge SYMPHONIE_MedHR qui a utilisé 13464 cœurs de la machine Olympe pour représenter la Méditerranée avec une maille de 500 m sur l’horizontale et 50 niveaux sur la verticale soit environ 500 millions de points de calcul. La simulation calcule sur tous ces points le courant, la température et la salinité de la mer sur une durée d’environ 2 ans. Cette simulation a pour but d’analyser les processus de fine échelle (<10 km) dans les différentes régions du bassin méditerranéen et comprendre leur rôle sur la circulation à plus grande échelle et les mouvements verticaux.

La vidéo présente l’évolution temporelle de la vorticité relative de surface (c’est à dire le rotationnel du courant) avec en bleu les mouvements anticycloniques et en rouge les mouvements cycloniques. En été, les structures sont plutôt de grande taille comme par exemple les tourbillons anticycloniques d’une centaine de kilomètres de diamètre plutôt présents au sud du bassin. En hiver des structures de beaucoup plus petite taille apparaissent. Elles prennent la forme de filaments ou de tourbillons de quelques kilomètres dominés par une vorticité cyclonique. Ces structures sont caractérisées par des mouvements verticaux qui sont très sous-estimés lorsqu’on utilise des mailles plus grossières.

SYMPHONIE est un modèle océanique développé au Laboratoire d’Aérologie. Il peut représenter une large gamme d’échelles avec des mailles horizontales qui peuvent aller de quelques mètres pour décrire l’interaction de la houle avec la topographie à l’approche du littoral jusqu’à plusieurs kilomètres pour la circulation dans les bassins océaniques. SYMPHONIE est une composante de la tâche de service SIROCCO qui vise à proposer modèles et simulations numériques à la communauté scientifique.