OLYMPE schématisé : un peu de vocabulaire

Les termes techniques permettant de caractériser les différentes parties du supercalculateur

Article mis en ligne le 15 juin 2018
dernière modification le 22 juin 2018
logo imprimer

Du plus gros au plus petit, les éléments constituant le cluster de calcul :

Le calculateur

  • Essentiellement constitué de 5 racks ou baies

Les racks (ou baies)

  • Contiennent 48 lames chacun

Les lames

  • Chaque lame contient deux nœuds de calcul CPU ou 1 noeud de calcul GPU

Les nœuds (ou nodes)

  • Comprennent deux processeurs (ou sockets), et pour les noeuds GPU 4 cartes graphiques (GPU)

Les processeurs (sockets)

  • Chaque processeur est constitué de 18 cœurs physiques
  • Chaque cœur physique peut accomplir deux tâches simultanément, il est constitué de deux cœurs logiques (ce système est appelé Hyperthreading, ou "HT")

La même chose en images :

Schéma Olympe CPU
Schéma OLYMPE GPU

La numérotation des cœurs de calcul :
Sur chaque nœud, il y a deux sockets, chacun a 18 cœurs physiques, correspondant à deux cœurs physiques si l’hyperthreading est activé. Le schéma ci-dessous montre la numérotation des cœurs telle qu’elle est effectuée par le système d’exploitation :

1er socket 1er socket
P 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35
L 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Eos : Schémas, vocabulaire, ...
  • 128.4 ko / PNG


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.86
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2 Hébergeur : INP Toulouse