OLYMPE schématisé : un peu de vocabulaire

Les termes techniques permettant de caractériser les différentes parties du supercalculateur

Article mis en ligne le 15 juin 2018
dernière modification le 9 avril 2019

Du plus gros au plus petit, les éléments constituant le cluster de calcul :

Le calculateur

  • Essentiellement constitué de 5 racks ou baies

Les racks (ou baies)

  • Contiennent 48 lames chacun

Les lames

  • Chaque lame contient trois nœuds de calcul CPU ou 1 noeud de calcul CPU+GPU

Les nœuds (ou nodes)

  • Comprennent deux processeurs (ou sockets), et pour les noeuds GPU, 4 cartes graphiques accélératrices(GPU)

Les processeurs (sockets)

  • Chaque processeur est constitué de 18 cœurs physiques
  • Chaque cœur physique peut accomplir deux tâches simultanément, il est constitué de deux cœurs logiques (ce système est appelé Hyperthreading, ou "HT")

La même chose en images :

Schéma Olympe CPU
Schéma OLYMPE GPU

La numérotation des cœurs de calcul :
Sur chaque nœud, il y a deux sockets, chacun a 18 cœurs physiques, correspondant à deux cœurs physiques si l’hyperthreading est activé. Le schéma ci-dessous montre la numérotation des cœurs telle qu’elle est effectuée par le système d’exploitation :

1er socket 2ieme socket
P 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35
L 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71