Sélection des mésochallenges EOS
Article mis en ligne le 6 juin 2014
dernière modification le 23 juin 2014
logo imprimer

Le Comité de Programmes a reçu 7 propositions de mésochallenges, suite à l’appel à projets lancés auprès de ses utilisateurs. Après expertise, voici les 3 projets qui ont été finalement sélectionnés :

  • Energies totales de référence pour les métaux de transition (porteur : Michel Caffarel, LCPQ).
  • Simulation directe d’un jet incliné asymétrique dans un écoulement transverse (porteur : Julien Bodard, ISAE).
  • Simulation numérique à l’échelle industrielle de l’hydrodynamique et des transferts d’un réacteur gaz-particule (porteur : Hervé Neau, IMFT).

Ces trois mésochallenges tourneront donc en premier sur EOS à partir de la mi-juin, et participeront à la validation de son installation. Pour rappel, voici ci-dessous le cadre général de cet appel à projet "Mésochallenges EOS".

Qu’est-ce qu’un mésochallenge ?


Un mésochallenge poursuit un double objectif scientifique et technique :

  • être capable d’utiliser de manière efficace jusqu’à la totalité d’un grand système de calcul,
  • permettre de répondre à une problématique scientifique précise grâce à la mise à disposition de ces ressources.

Les ressources mises à disposition par mésochallenge (i.e. ressources max allouables) sur le supercalculateur Eos sont les suivantes :

  • jusqu’à 612 nœuds soit 12 240 cœurs (sous réserve des contraintes d’installation, avec a minima 540 nœuds/10 800 cœurs),
  • 700 To espace disque temporaire,
  • durée elapsed : 24h (plus éventuellement un voire deux incréments de 12h supplémentaires)

Critères de sélection d’un mésochallenge


  • Pertinence scientifique,
  • Faisabilité technique,
  • Porté par un laboratoire académique de la région Midi-Pyrénées.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44
Hébergeur : INP Toulouse