Comment définir le volume d’heures demandées sur le Supercalculateur Olympe (session 2020A) ?
Article mis en ligne le 5 novembre 2018
dernière modification le 7 novembre 2019

La session 2020A concerne l’attribution des ressources sur le Supercalculateur Olympe.
Le Supercalculateur Olympe dispose de ressources CPU et aussi de cartes accélératrices GPU. Pour rappel Olympe dispose de 362 nœuds purement CPU et de 12 nœuds CPU+GPU.

Les heures que vous demanderez pour cette session 2020A sont des heures normalisées.
Vous disposerez d’un seul quota en heures normalisées sur Olympe. Vous pourrez utiliser indifféremment les ressources CPU et les cartes accélératrices GPU.
Cela revient à convertir les heures GPU en heures CPU via un coefficient de conversion.

Je compte utiliser les cartes GPU, comment évaluer ce besoin en heures normalisées lors de ma demande 2020A ?

Afin de se rapprocher du mode d’accounting de la machine Jean Zay de l’IDRIS, centre national Tier1, l’usage des cpu ne sera pas comptabilisé sur la partition "Volta" d’Olympe.

Exemple accounting cpu vs. gpu
  • pour un job SLURM qui réserve 10 cpu physiques et une carte GPU pendant 10 heures elapsed (temps effectif), seul l’usage de la carte GPU sera décompté :

soit

normalisées comptabilisées

  • pour un job SLURM qui réserve 36 cpu physiques et 4 cartes GPU pendant 10 heures elapsed (temps effectif), seul l’usage des 4 cartes GPU sera décompté :

soit

normalisées comptabilisées

Pour l’année 2020 le coefficient de conversion est fixé à 33.

Je ne compte pas utiliser les cartes GPU en 2020, que dois-je faire ?

Vous restez sur le fonctionnement habituel pour l’évaluation de vos besoins (rappel : 36 cpu par noeuds de calcul d’olympe).

  • pour un job SLURM qui réserve 5 noeuds de calculs pendant 20 heures elapsed (temps effectif), le total des heures décomptées est :

soit

comptabilisées

Vous pourrez toutefois utiliser les cartes GPU si leur usage s’avérait intéressant pour votre projet. La comptabilisation de leur usage se fera comme présenté au paragraphe précédent.