Vous êtes ici : Accueil > Espace Utilisateurs > FAQ > Passage Hyperion à Eos : ce qui ne change pas !
Par : Webmaster
Publié : 24 juin 2014

Passage Hyperion à Eos : ce qui ne change pas !

EOS, les points similaires avec HYPERION :

  • C’est une interconnexion de noeuds de calcul :
    • Au niveau de vos requêtes batch on sélectionne un certain nombre de noeuds (qui détermine le nombre maximum de cores utilisables ; i.e. 20 cores physiques par noeud sur EOS )
    • Les noeuds sont attribués de manière exclusive
    • Les noeuds sont hyperthreadés
    • Pour les jobs peu parallèles ou séquentiels il est toujours possible de réserver quelques cores physiques (<10) au sein d’un noeud de calcul)
  • Les nouveaux espaces fichiers sont gérés de la même manière et portent le même nom :
    • Espace Permanent (NFS) :
      • /users/$GROUPE/$USER
      • 5 Go maximum
      • Sauvegarde
    • Espace Temporaire (Lustre) :
      • vous disposez d’un catalogue (sans quota) : /tmpdir/$USER
      • Les fichiers vieux de plus de xxx Jours sont effacés
      • La taille du ’/tmpdir’ passe à 780 TB
  • Environnement de travail :
    • Linux
    • Par défaut vous disposez d’un environnement Intel : compilateur, Librairie MPI, Librairie Scientifique (MKL)
    • les commandes modules sont utilisées pour personnaliser votre environnement.
[renon@eoslogin1 ]$ module list
Currently Loaded Modulefiles :
1) oscar-modules/1.0.3 2) intel/14.0.2.144 3) intelmpi/4.1.3.049
  • Mode d’Accounting
    • le mode d’accounting garde la même logique : (temps elapsed réel)x(nombre de noeud)x(nombre de cores physiques par noeud)